Formation courte pour les professionnels au Portugal

Début février, les partenaires du projet, les enseignants et les formateurs de différentes organisations et institutions de défense des personnes avec un handicap intellectuel se sont rencontrés dans le cadre de la formation «Comment faire face aux dangers d’Internet pour les personnes handicapées; Comment protéger et soutenir ”. La formation a eu lieu au Portugal, à l’Instituto Politechnico de Santarem.

Les partenaires du projet ont partagé leurs connaissances acquises en particulier durant le projet. La formation visait à développer les connaissances et compétences des éducateurs sur les points suivants:

  • connaissance des éventuels dangers, crimes et violences sur Internet;
  • possibilité de reconnaissance des symptômes suite à la mauvaise expérience qu’une personne handicapée a ou a eu;
  • connaissance des procédures en matière de poursuites pénales;
  • soutien à la victime avec un handicap intellectuel et comment éviter un danger.

 

working in groupsDans l’agenda du cours, on trouve des sujets abordés tels que :

  • les bonnes pratiques pour aider les personnes avec un handicap intellectuel à utiliser Internet,
  • Partage d’expériences en petits groupes sur des cas connus de cybercriminalité,
  • Atelier « Comment reconnaître la personne victime de violence et comment l’aider »,
  • Base de données avec règles de sécurité

et d’autres.

L’un des points de cours les plus marquants a été la rencontre avec une mère dont la fille avec un handicap intellectuel avait été victime de violence d’un étranger rencontré sur les réseaux sociaux. La rencontre avec deux policiers portugais décrivant le système national de poursuite pénale, d’assistance aux victimes et de prévention dans le domaine de la criminalité et de la violence sur Internet a été une occasion de réflexion et de comparaison.

Après la formation, les partenaires du projet et les participants au cours ont eu la possibilité d’en apprendre plus sur les autres participants lors de l’événement interculturel. Chaque pays a présenté sa cuisine, son folklore, ses danses et son territoire. L’équipe polonaise a préparé un film spécialement pour la formation montrant toutes les villes et tous les territoires des participants.

culture integration event

La formation s’est déroulée à Santarem, ville et municipalité située dans la région de Santarém au Portugal, à 50 km de Lisbonne. La ville de Santarém était la patrie des rois du Portugal au moyen âge. C’est la ville qui possède le plus bel ensemble d’architecture gothique du Portugal, avec ses murs, ses églises, ses couvents et ses monuments isolés, comme par exemple une fontaine gothique avec le sceau du roi. Après la réunion avec le maire de Santarem, le groupe a été invité à une promenade guidée dans la ville.

La formation était assez intensive et très riche en connaissances. Les participants sont repartis du Portugal avec de nouvelles compétences, de nouveaux contacts professionnels et des amis étrangers.

Les partenaires du projet reverront peut-être certains des enseignants en juin à Varsovie, où se déroulera le cours destiné aux personnes avec un handicap intellectuel.

2ème réunion transnationale à Prague

Les 15 et 16 juin 2018, les partenaires participant à ce projet se sont rencontrés à Prague. Nous avons été accueillis par Společnost pro podporu lidí s mentálním postižením v České republice (Inclusion République tchèque). 

La réunion a été très utile. 

Le premier point important soulevé a été la collecte d’études de cas. Les partenaires se sont mis d’accord sur le titre ainsi que sur le format et ont fixé des délais pour la traduction de l’information dans différentes langues et d’autres questions. 

Les partenaires ont également discuté de la modification de la forme des onglets de navigation, y compris de l’onglet indiquant un contenu facile à lire. 

Les partenaires ont examiné les modifications proposées précédemment à la base de données et ont élaboré une liste d’amendements et de nouvelles options. 

La nouvelle version améliorée de la base de données sera bientôt en ligne. 

Une partie très intéressante de la réunion a été la discussion et le brainstorming concernant les programmes de cours. Les partenaires du projet mettront des ressources éducatives à disposition des enseignants, des personnes de soutien et des personnes handicapées pour les cours. Les partenaires du projet organiseront également des cours, l’un au Portugal et l’autre en Pologne. Ces cours porteront sur les principaux sujets du projet, notamment sur la façon de reconnaître quelqu’un qui a été victime d’un crime sur Internet et l’aider. 

Ici vous pouvez trouver quelques photos de la réunion. 

Première réunion transnationale à Varsovie

Les 8 et 9 décembre 2017, les partenaires du projet se sont rencontrés à Varsovie. La première réunion du projet transnational s’est tenue au bureau de l’Association polonaise pour les personnes avec un handicap intellectuel (PSONI). 

Au début de la réunion, Wiesława Włodarska, comptable de PSONI, a expliqué les principales règles de gestion financière des projets Erasmus + KA2. 

Les partenaires se sont mis d’accord sur les dates des prochaines réunions et activités du projet basées sur les documents envoyés lors de la candidature. 

Au cours du deuxième jour de la réunion, les partenaires ont réfléchi à la conception du portail du projet et ont commencé à travailler sur les études de cas qui serviront de base aux autres activités du projet. 

Quelques photos de la réunion peuvent être trouvées dans la galerie. 

Le projet Be.Safe vient de commencer!

Aujourd’hui, le nouveau projet « Be.Safe » a démarré. 

Deux années de travail passionnant sont à venir ! Les partenaires du projet sont très enthousiastes par la collaboration à venir.